Sélectionner une page

Il vous semble que votre chat vous aime trop, qu’il s’est développé une relation fusionnelle entre vous et votre chat ?

Mais est-ce possible qu’un chat aime trop son maître ? Comment savoir s’il s’agit d’une relation fusionnelle ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les avantages d’avoir un chat qui vous aime, les inconvénients d’une relation trop fusionnelle avec lui et les dangers d’une relation de dépendance entre vous et votre chat.

Et enfin, je vous donnerai quelques conseils pour :

  • éviter que votre chat ne développe une hyper-dépendance envers vous
  • éviter qu’il ne souffre d’anxiété de la séparation ou de peur de l’abandon
  • instaurer une distance nécessaire à une relation saine entre votre chat et vous

Mon chat m’aime-t-il vraiment trop ?

  • Si votre matou vous suit partout, dans votre chambre, dans la cuisine, dans votre salle de bain et même jusqu’aux toilettes,
  • Si votre chat se colle à vous sans arrêt,
  • S’il a pris l’habitude de dormir avec vous,
  • S’il vous lèche tout le temps, qu’il se frotte contre vos jambes, qu’il se blottit contre vous,
  • Si votre chat a du mal à rester seul, qu’il miaule souvent pendant votre absence…

Alors il est probable que votre chat vous aime trop !

Mon chat m’aime trop – Est-ce normal ?

Certains pourraient vous envier car construire une relation de complicité avec des liens d’affection très forts c’est très rare entre un chat et un humain.

En effet, naturellement les chats ont un caractère indépendant ce qui ne les empêche pas de nouer des liens avec les humains (voir Comment les chats voient les humains ?). Mais une relation affective aussi forte n’est pas du tout normale entre un chat et un humain (contrairement aux chiens).

Publicités

Mon chat m’aime trop – Avantages

Aimer beaucoup et parfois aimer trop peut être un véritable atout dans une relation avec son chat :

  • Forte complicité ;
  • Besoin affectif comblé ;
  • Bien-être avec son chat (bienfaits du ronronnement sur la santé psychique) ;
  • Bonne compréhension de ses besoins ;
  • Pas de conflit ;
  • Plaisir de vivre en harmonie avec son chat ;
  • Moins de solitude au quotidien en passant tout son temps avec lui…

Mon chat m’aime trop – Inconvénients

  • Attitude trop collante de votre chat qui peut devenir énervante et fatigante pour vous ;
  • La présence d’autres personnes peut générer chez votre chat un sentiment d’insécurité ou de contrariété ;
  • Un sentiment de jalousie peut s’installer et poser problème (nouveau conjoint, arrivée d’un bébé, d’un colocataire…) ;
  • Peur de la séparation et de l’abandon ;
  • Dépendance affective qui peut générer des troubles du comportement chez vous et chez votre chat (miaulements la nuit, chat qui attaque sans raison, chat qui urine partout dans la maison…) ;
  • Syndrome de l’hyperattachement (voir détail plus bas).
Relation fusionnelle avec son chat

Mon chat m’aime trop – Pourquoi ?

Lorsque votre chat vous aime trop et que vos liens affectifs sont aussi forts que décrits précédemment, c’est ce que les spécialistes appellent le syndrome de l’hyperattachement.

Ils ont constaté que ce syndrome apparaît le plus souvent chez les chats qui ont été séparés de leur mère alors qu’ils étaient trop jeunes ou chez les chats qui ont été trop choyés, trop coucounés quand il étaient chatons (voir comment élever un chaton de 3 mois).

Le chat considère alors son maître comme sa maman et va s’habituer à tout faire avec lui et donc à le suivre partout. Mais contrairement à la chatte qui saura apprendre à son chaton à être autonome et à se socialiser correctement, son maître ne va pas inculquer cette phase d’apprentissage qui est pourtant essentielle !

Si vous avez adopté votre chaton alors qu’il était trop jeune et non autonome, il a ressenti une situation de bien-être, un sentiment de sécurité auprès de vous. Ceci a engendré chez votre chaton des attentes de votre part, de forts besoins de vous sentir près de lui. Et si vous ne lui avez pas appris à rester seul, à jouer tout seul et à se socialiser avec d’autres chats et d’autres humains, c’est ce qui a créé un lien d’hyper-dépendance.

Relation fusionnelle avec son chat – Dépendance affective

Si votre chat et vous avez une relation fusionnelle, à tel point que l’un des deux ou les deux ne pouvez vivre l’un sans l’autre, il y aura de la souffrance lors des séparations.

Par exemple, si vous devez partir en week-end et laisser votre chat 2 jours tout seul, vous allez forcément culpabiliser en le laissant et être inquiet ou inquiète pour votre chat tout au long du week-end.

De son côté, votre chat va ressentir une véritable détresse. Son mal-être généré par votre absence va le conduire à des troubles du comportement : miaulements incessants, chaton qui fait pipi partout, léchage excessif, comportement agressif

Relation fusionnelle avec son chat – Comment l’éviter ?

Si vous devez vous absenter, en cas d’hospitalisation, de déplacement professionnel, d’arrivée d’un bébé ou d’un animal de compagnie dans votre foyer… et éviter que vous et votre chat ne soient malheureux, vous devez réagir et modifier votre relation avec votre chat.

Relation fusionnelle avec son chaton

L’idéal c’est de pouvoir bien éduquer votre chaton dès les premières mois.

Si, vous l’adoptez alors qu’il n’est pas encore totalement sevré, évitez de lui donner le biberon trop longtemps (voir comment nourrir un chaton de quelques semaines) et ne le materner pas en permanence. Consacrez lui juste le temps qu’il faut pour le nourrir, le câliner un peu, jouer avec lui, l’éduquer et surtout habituez le à dormir dans une pièce en dehors de votre chambre (voir comment s’occuper d’un chaton de 2 mois ?).

Relation fusionnelle avec son chat adulte

Votre chat est déjà adulte et vous aime trop ? Pour rétablir une relation saine avec des liens affectifs non excessifs avec votre chat, il faudra établir de nouvelles règles et un autre rythme de vie au quotidien.

Il faudra être patient car, selon les cas, arriver à reconditionner un chat dans vos relations au quotidien peut prendre plusieurs semaines… Voir comment faire ci-dessous :

Reconditionner son chat à des relations normales

Voici comment faire pour que vos relations deviennent normales tout en conservant des liens d’affection mais sans hyperattachement ou dépendance affective :

  • Si ce n’est pas déjà fait, installez lui un panier douillet et apprenez lui à bien s’endormir la nuit sans vous dans une pièce dédiée à son sommeil (voir Comment endormir un chat ?).
  • Bien sûr, vous n’allez pas cesser de caresser et de jouer avec votre chat mais il va falloir progressivement limiter le temps que vous allez passer ensemble.
  • Vous devrez cesser de le prendre sur vous tout le temps et de le câliner en permanence. Ne le sollicitez plus mais attendez que ce soit votre chat qui vienne à vous.
  • Et si votre chat est trop demandeur, il faudra apprendre à le repousser en douceur en lui détournant l’attention ou en le distrayant avec autre chose (avec des friandises, des jouets interactifs, en l’emmenant dans un autre pièce…). Proposez lui un environnement stimulant (arbre à chat, cachettes, tunnels…).
  • Essayez de mettre en place une routine bien réglée, par exemple lorsque vous êtes toute la journée à la maison :
    • Nourriture à 7h
    • Brossage des dents à 7h15
    • 10 minutes de câlins à 7h20
    • 30 minutes de jeux à 11h
    • 10 minutes de câlins à 18h
    • 20 minutes de jeux à 18h10
    • Nourriture à 19h00
    • Le mettre dans sa pièce pour le coucher dans son dodo vers 20h00
Relation fusionnelle avec son chat risques

Qu’est-ce qu’une relation normale avec son chat ?

Votre chat doit avoir un rythme de vie qui lui est propre et pas calqué sur le vôtre.

Pour ne pas souffrir d’une relation trop fusionnelle, votre chat doit pouvoir :

  • se sentir bien même s’il vous sent ailleurs dans une autre pièce de la maison,
  • arrêter de vous suivre ou de vous coller toute la journée,
  • avec des moments de jeux et de câlins avec vous quelques heures dans la journée (pas en permanence),
  • réussir à dormir ailleurs qu’avec vous,
  • rester seul sans souffrir de votre absence.

Si vous avez essayé de mettre de la distance entre votre chat et vous mais sans résultat, si vous voyez que votre chat souffre encore de dépendance affective, d’hyperattachement envers vous, alors prenez rendez vous avec un éducateur comportementaliste qui pourra vous aider.