Sélectionner une page

Votre chat est malade et vous vous inquiétez de savoir si un chat peut mourir du Coryza ?

Aussi appelé rhinotrachéite virale féline, cette maladie du chat ressemble à un rhume mais il peut être bien plus grave.

Dans cet article, nous allons vous expliquer les causes du coryza, les symptômes à rechercher, les traitements disponibles. Ainsi, vous comprendrez comment le coryza peut affecter les chats et comment les soigner au mieux.

Nous verrons également si un chat peut mourir du Coryza, dans quels cas et comment prévenir et réduire le risque de coryza chez les chats. Ainsi, à la fin de cet article, vous devriez avoir une meilleure compréhension du coryza et des risques potentiels qui y sont associés.

Un chat peut il mourir à cause du coryza

Qu’est-ce que le coryza ?

Souvent appelé la “grippe du chat”, le coryza est un type d’infection des voies respiratoires supérieures qui survient chez les chats. Il est causé par une infection virale qui attaque la région nasale et la gorge du chat, provoquant une inflammation et une irritation.

Lorsque l’infection est sévère, elle peut provoquer une accumulation de liquide dans les voies nasales et la gorge et entraîner des difficultés respiratoires.

Publicités

Les chats présentant des cas bénins de coryza peuvent ne présenter aucun signe ou symptôme et être en mesure de rester chez eux ; en revanche, les chats présentant des cas graves de coryza doivent être retirés de la maison pour éviter d’infecter d’autres chats s’il y en a.

Le coryza du chat est il transmissible à l’homme ?

Les chats atteints de coryza sont très contagieux pour les autres chats car ils peuvent transmettre l’infection par contact direct. La contagion se fait le plus souvent par les éternuements et la toux, le partage des bols d’eau et de nourriture et le contact avec la salive du chat infecté.

Par contre le coryza du chat n’est pas transmissible à l’homme. En effet, si votre chat est infecté par le coryza, vous n’avez rien à craindre pour vous et vos proches.

Causes du coryza chez les chats

Le coryza est causé par une infection virale qui attaque les zones nasales et la gorge du chat, provoquant une inflammation et une irritation. Lorsque l’infection est grave, elle peut provoquer une accumulation de liquide dans les voies nasales et la gorge et entraîner des difficultés respiratoires.

Les infections virales, telles que l’herpèsvirus félin, le calicivirus félin et le corona virus félin, sont les coupables typiques du coryza.

Ces virus sont très contagieux et se transmettent par contact direct avec les fluides corporels du chat infecté.

Signes et symptômes du coryza

Les chats atteints de coryza léger peuvent ne présenter aucun signe ou symptôme. Certains auront simplement les symptômes d’un rhume et d’autres peuvent avoir des symptômes plus graves :

Les chats peuvent être infectés par le coryza toute l’année, mais les incidences sont plus fréquentes pendant les mois d’automne et d’hiver en raison du chauffage intérieur. Les jeunes chatons sont plus sensibles au coryza que les chats adultes, car leur système immunitaire n’est pas aussi fort. Les chats âgés dont le système immunitaire est affaibli sont également exposés au risque de coryza.

Diagnostic et traitement du coryza

Les chats présentant des cas légers de coryza peuvent ne pas nécessiter de traitement, car ils peuvent se rétablir sans intervention.

Si un diagnostic médical est nécessaire, votre vétérinaire peut effectuer un examen physique et prélever un écouvillon nasal ou un raclage de la gorge/bouche pour mettre en culture et identifier le virus.

Le traitement du coryza comprend des antibiotiques et des médicaments antiviraux pour réduire la gravité des symptômes. Il est important d’isoler un chat infecté des autres animaux du foyer et de suivre un protocole d’hygiène strict pour éviter que l’infection virale ne se propage aux autres chats.

Un chat peut-il mourir du coryza ?

Oui un chat peut mourir du coryza mais c’est extrêmement rare. En fait, le coryza peut effectivement entraîner de graves complications s’il n’est pas traité.

En outre, un chat dont le système immunitaire est affaibli par la vieillesse ou la maladie peut être plus sensible au coryza et à ses complications.

Le risque de mortalité augmente également chez les chatons atteints de coryza en raison de l’affaiblissement de leur système immunitaire. La complication la plus courante associée au coryza est une infection bactérienne secondaire de la cavité nasale, qui peut entraîner une affection dangereuse appelée rhinite.

La rhinite survient lorsque les vaisseaux sanguins des fosses nasales gonflent et se rompent sous l’effet de l’infection virale, permettant aux bactéries de pénétrer dans la circulation sanguine. Si l’infection des fosses nasales n’est pas traitée, elle peut se propager aux poumons et à d’autres organes du corps, ce qui peut être fatal.

Les chats présentant des cas graves de coryza sont très rares et doivent être traités avec des antibiotiques pour aider à prévenir la rhinite.

soigner un chat malade du coryza

Comment éviter qu’un chat ne meure du Coryza ?

Vous pouvez prendre certaines mesures pour réduire le risque que le Coryza se propage à votre chat et vice versa si vous avez d’autres chats.

Pour éviter à votre chat d’attraper le coryza, il faudra isoler le chat infecté des autres animaux du foyer pour éviter la propagation du virus. N’oubliez pas que les chats infectés peuvent excréter le virus dans leur salive et leurs fluides corporels pendant une semaine.

Vous pouvez également protéger votre chat avec le vaccin Coryza. En effet, il est facile à administrer et peut contribuer à éviter que les chats ne souffrent du virus. Il est toutefois important de noter que le vaccin contre le Coryza n’est pas une panacée.

En effet, le vaccin ne protège pas contre toutes les souches de la maladie mais il aide à protéger les chats contre la maladie mortelle causée par la bactérie Bordetella bronchiseptica.

Le vaccin est administré en une seule dose et peut également à aider à traiter les chats qui ont déjà été infectés. Le vaccin est recommandé pour les chats de tous âges et doit être administré au moins une fois par an.

Si vous envisagez de faire vacciner votre chat contre le Coryza, le mieux sera de prendre conseil auprès de son vétérinaire.